Histoire – Banda Filarmónica da Casa do Povo de São Vicente

À l’initiative du Président de la Maison du Peuple de São Vicente, Manuel Mendes Andrade, a été fondée, le 21 janvier 1990, l’Orchestre d’Harmonie de la Maison du Peuple de São Vicente. La constitution tant attendue d’un orchestre d’harmonie dans le centre-nord de l’ile de Madeira a commencé en janvier 1989 dans l’ancien siège de la Maison du Peuple de São Vicente, avec les premiers cours de solfège et instrument, sous l’orientation de José Manuel Correia Gomes e Silva, musicien naturel de Serra da Água et ancien exécutant de la Banda Nova da Ribeira Brava (Harmonie Nouvelle de Ribeira Brava). Sur la soixantaine d’élèves inscrits, aux quatorze les plus en forme ont été distribués les instruments acquis par l’octroi d’une subvention de l’Extension Rurale, organisme du Secrétariat Régional de l’Agriculture et Pêche. Il a été constitué l’effectif de l’Orchestre d’Harmonie de la Maison du Peuple de São Vicente aussi avec d’autres étudiants de la nouvellement constituait Banda Recreio Musical da Serra de Água (Harmonie Récréation Musicale de Serra de Água), sous la direction artistique de Gomes e Silva, et avec cinq anciens exécutants de la Harmonie Nouvelle de Ribeira Brava, habitants de Serra de Água. Par ce moyen, et avec un répertoire attribué ou assemblé des harmonies régionaux, commandé aux compositeurs régionaux ou acquis par Gomes e Silva, l’Orchestre d’Harmonie de la Maison du Peuple de São Vicente a tenu sa première présentation publique (qui prend comme date de fondation) les 21 et 22 janvier 1990, à l’occasion de la fête religieuse et Jour de la Municipalité de São Vicente.
Pour l’activité prospère de la nouvellement constituée collectivité musicale de São Vicente contribué grandement la conclusion d’un contrat de programme entre la Direction de la Maison du Peuple et la Mairie de São Vicente, qui garantissait l’exhibition de l’harmonie dans les environ douze fêtes populaires de la municipalité. Pour l’accomplissement des obligations artistiques les plus fréquentes de l’Orchestre d’Harmonie de la Maison du Peuple de São Vicente, José Manuel Gomes e Silva s’est servi de l’effectif mixte d’exécutants de São Vicente et Serra de Água, qui a empêché la fourniture des services artistiques ponctuelles engagés à l’Harmonie Récréation Musicale de Serra de Água: Néanmoins, plusieurs s’ont réalisés, sous la direction de Gomes e Silva, avec l’aide de plusieurs exécutants de São Vicente, dans les quelques week-ends où l’harmonie de cela municipalité n’a pas offert sa contribution artistique en toute fête religieuse dans le nord de l’ile. (L’absence d’un tel contrat-programme, qui aurait encouragé la garantie de services musicaux et revenus pécuniaires conséquents, la nomination de nouveau directeur artistique ou chef de division et la réunion d’un effectif autonome, constitué exclusivement par des musiciens formés dans l’institution, aura précipité l’extinction du congénère Harmonie Récréation Musicale de Serra de Água).
À une époque où l’émigration et l’abandonnement de l’activité artistique de plusieurs exécutants avait sévèrement réduit l’effectif de l’harmonie (qui avait compté trente figures en 1994), la direction élue de la Maison du Peuple de São Vicente, insatisfaite avec la demande continue des musiciens inscrits dans l’harmonie municipale pur l’harmonie de Serra de Água, a forcé Gomes e Silva le choix de l’une des institutions, qui a non seulement abouti à sa dispensation, mais aussi dans la démission pernicieux de neuf musiciens. Aussi en 1997, João Maurício Tavares Quintal, professeur de l’enseignement élémentaire et exécutant de la Banda Recreio Camponês, a remplacé Gomes e Silva à la direction artistique de l’Orchestre d’Harmonie de la Maison du Peuple de São Vicente. Pour qu’il puisse promouvoir l’activité continue de la collectivité musicale et, en conformité avec le contrat-programme, l’animation des festivités religieuses du centre-nord de l’ile, Quintal eu recours à l’invitation et contractassion d’exécutants et anciens musiciens des harmonies de Câmara de Lobos et Funchal – des Banda Recreio Camponês, Banda Municipal de Câmara de Lobos, Banda Distrital do Funchal e Banda Municipal do Funchal: à 2011, compter l’harmonie de São Vicente avec seize exécutants et dix apprentis. Malgré l’activité remarquable de l’harmonie pendant trente fêtes populaires annuelles, Quintal cherche à promouvoir, souvent sans résultat fructueux, l’inscription des apprentis en coopération avec les groupements scolaires et l’extension de São Vicente du Conservatoire – École Professionnelle des Arts de Madeira, ingénieur Luiz Peter Clode. Dans le cadre de son vingt-cinquième anniversaire, dont les célébrations ont commencé à janvier 2014 avec un concert pour ses associés et public générale, l’Orchestre d’Harmonie de la Maison du Peuple de São Vicente a enregistré et édité, entre mai et août 2015, un CD, avec transcriptions de musique classique et un peu de répertoire celui qui nous a habitués à ses présentations publiques.

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour Rechercher