Histoire – Banda Recreio Camponês

Le Banda Recreio Camponês (B.R.C.), mieux connu sous le nom de « Banda Nova », a été fondé le 1er décembre 1910 à Câmara de Lobos.

José Gonçalves de Freitas était le fondateur de Banda Recreio Camponês. Freitas est née le 27 août 1884 et était originaire de Câmara de Lobos. Trader dans l’épicerie, [Girão Revista, nº 3, 2º semestre, 1989, p. 93] a commencé sa formation musicale à Banda Recreio Camponês (Banda Municipal de Câmara de Lobos) M. Noronha en instrument clatinette Eb. Étant donné qu’il y avait des désaccords dans la Banda Recreio dos Lavradores, José Gonçalves de Freitas a fondé Filarmónica Recreio Camponês (maintenant Banda Recreio Camponês) en 1910 quand il avait 26 ans.

Initialement le groupe était composé de dix ou douze éléments, et quelques années plus tard il en avait plus de 20. [Silva, Tito A., 1985.: “75 anos da Banda Recreio Camponês de Câmara de Lobos »]

Le premier siège de cette bande était dans le site du Caminho Grande e Ribeiro d’Alforra, populairement connu comme « Escalracho ». Ce siège, et site d’essai, d’environ 10 mètres de long, a été prêté par M. Francisco Gonçalves de Freitas, père de José Gonçalves de Freitas, pendant 10 ans.

« C’était avec quelques planches qui ont fait des étagères communes, des bancs en bois de différents types et formes et sans n’importe quelle plate-forme qui a soulevé la tête, que ceux qui ont commencé. » [Silva, Tito A., 1985.: “75 anos da Banda Recreio Camponês de Câmara de Lobos »]

La première représentation publique dans les camps eut lieu le 1er janvier 1911, dans le détroit de Câmara de Lobos, à l’occasion d’une fête en l’honneur du Senhor Jesus. [Silva, Tito A., 1985.: “75 anos da Banda Recreio Camponês de Câmara de Lobos »]

Le fondateur de B.R.C. décédé le 30 novembre 1913, à l’âge de 29 ans, reconnu comme un homme très estimé et respecté, non seulement par les éléments de son Philharmonique et par les nombreux sympathisants du groupe.

Le B.R.C. a toujours été présent et a accompagné des festivals populaires et religieux, tels que la Procession dos Passos do Salvador, le 22 mars 1914, et la Fête du Saint-Esprit, le 31 mai 1914, à Câmara de Lobos, sous la régence de M. Guilherme Honorato Lino.

Depuis sa fondation, B.R.C. a rencontré quelques difficultés. Outre les tentatives qui ont souffert de la destruction de la bande et la mort prématurée de son fondateur, a créé une barrière entre les éléments et les partisans des deux bandes alors existantes dans Câmara de Lobos: Filarmónica Recreio dos Lavradores et les Banda Recreio Camponês. Alors que le Philharmonic entendait finir avec le dernier groupe, celui-ci luttait à son tour pour survivre:

« Si l’on considère que, à la date de la fondation B.R.C., il n’y avait qu’une seule bande de Câmara de Lobos comté (B.M.C.L.) et il était donc ce groupe qui a reçu toute l’attention aussi bien des organismes officiels, tels que les secteurs privé et public habituellement facilement nous comprenons ce que les efforts ont été faits par les deux éléments de cette bande que par leurs partisans, de tuer à la naissance d’un rival que vous obtenez non seulement des services, dans le cadre du soutien et des avantages qui jusque-là avait été en appréciant. » [Silva, Tito A., 1985.: “75 anos da Banda Recreio Camponês de Câmara de Lobos”]

Entre provocations, menaces, despiques musicaux et même confrontations physiques, la rencontre des deux groupes dans des animations gratuites était généralement tendue, parfois soutenue ou désapprouvée par les sympathisants des deux groupes.

Dix ans après sa fondation en 1920, B.R.C. serait composé d’environ 30 éléments et était divisé en deux bandes. Étant donné que chaque division était habituellement composée de 15 musiciens, B.R.C. était donc déjà considéré comme un groupe de bon niveau artistique. [Silva, Tito A., 1985.: “75 anos da Banda Recreio Camponês de Câmara de Lobos”]

En 1924, le Banda Recreio Camponês fête ses 14 ans et, pour célébrer cette date, le comité de direction organise une grande fête dans l’église paroissiale de Câmara de Lobos. Selon la presse locale, le groupe et les invités ont profité d’un enterrement dans la résidence de M. Manuel Joaquim Lopes, sur le site de Jesus Maria José. les nouveaux uniformes ont été présentés et le nouveau drapeau a fait ses débuts, qui a été offert à B.R.C..

Plus tard, le quartier général de Banda Recreio Camponês a déménagé à la maison de José dos Santos, situé dans le Lagar de Giestas, sur le site de Quinta do Leme, le 13 Février 1927, comme indiqué dans la presse locale. En décembre 1936, le siège de B.R.C. il est transféré à nouveau, cette fois aux installations qu’il occupe aujourd’hui.

Le 29 novembre 1989, un protocole a été signé entre B.R.C. et le gouvernement de la région autonome de Madeira. Ce protocole a été signé par le Dr. Alberto João Jardim, président de la Région Autonome de Madeira, et José Manuel de Faria, président de B.R.C. et le groupe a son propre siège, titrant ainsi la transmission du bâtiment rustique et urbain, situé à Quinta do Leme. B.R.C. était composé de 45 artistes et 25 apprentis.

Aujourd’hui, le siège a un espace réservé pour instruire les jeunes qui commencent leur carrière musicale, l’école de musique de Banda Recreio Camponês, a cette fin, l’école fournit des instruments pour tous les élèves à utiliser pendant les cours qui sont guidés par la Banda Nova éléments .

Le groupe est actuellement formé d’environ 55 éléments des deux sexes.

Le Banda Recreio Camponês est constamment demandé pour les représentations à Madeira et a représenté la région sur le territoire national, comme dans II Encontro de Bandas em Portalegre (1989) et Expo 98 (1998). Le groupe a également déjà aux Açores, le V Festival de Banda de Fenais da Luz (1997) et a participé à l’échange avec la Banda Lira Nossa Senhora da Estrela ( 2007).

Statut: Les 21 Juin 1979, le gouvernement régional de Madère attribué à la bande de loisirs paysan statut collectif d’utilité publique, la promotion de l’art musical et de loisirs en fonction des intérêts de ses membres et la population générale .
Louange: Le 16 octobre 2011 reçoit la louange publique de la mairie de Câmara de Lobos.

Bibliographie:
Freitas, Manuel Pedro, Câmara de Lobos, Dicionário Corográfico, Câmara de Lobos, sua gente, história e cultura, Edição electrónica www.concelhodecamaradelobos.com/dicionario/banda_recreio_campones.html.
Sardinha, Vítor & Camacho, Rui, Rostos e Traços das Bandas Filarmónicas Madeirenses, DRAC, 2001.
Site Oficial da Banda Recreio Camponês: www.bandarecreiocampones.com.
Silva, Tito A., 1985.: “75 anos da Banda Recreio Camponês de Câmara de Lobos.
Diário de Notícias, 22 de Março de 1914, “Notícias Religiosas”, p. 2.
Diário de Notícias, 29 de Maio de 1914, “Notícias Religiosas”, p. 2.
Diário de Notícias, 13 de Fevereiro de 1927, “Banda Recreio Camponez”, p. 2.
Diário de Notícias, 09 de Julho de 1989, “Banda Recreio Camponês Participou no II Encontro de Bandas de Portalegre”, p. 6.
Jornal da Madeira, 06 de Dezembro de 1924, “Filarmónica ‘Recreio camponês’”, p. 2.
Jornal da Madeira, 30 de Novembro de 1989, “Banda Recreio Camponês assinou protocolo com o Governo para adquirir a sua sede”, p. 13.
Jornal da Madeira, 20 de Julho de 1997, “Viagem aos Açores Ultrapassou Expectativas”, p. 11.

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour Rechercher